Blog

Share This Post

Nutrition / Santé

Indigestion alimentaire

Indigestion alimentaire

L’indigestion alimentaire se manifeste par une difficulté de l’estomac à digérer les aliments.
L’indigestion alimentaire ne doit pas être confondue avec une intoxication alimentaire. En effet, l’intoxication alimentaire correspond à l’ingestion d’aliments sont avariés, abimés.

Les facteurs déclenchant de l’indigestion alimentaire

A la suite de l’absorption rapide d’un repas, ou de la consommation d’un repas trop gras, trop copieux, trop épicé, trop sucré, il apparait dans les heures qui suivent, des problèmes d’indigestion.
En effet les excès alimentaires ponctuels, déséquilibrés, combinés ou non à la consommation de boissons alcoolisées importées ou de fabrication artisanales, favorisent la production de gaz, ou modifient la flore intestinale, entrainant ainsi l’indigestion alimentaire.

Cette indigestion alimentaire est donc observée lors de la consommation de certains mets culinaires Africains, tel que le foutou, l’alloco, l’attiéké, le riz gras, le riz tchep, le ndole, la sauce graine, la sauce arachide, etc. Mais l’indigestion alimentaire est  également retrouvée lors de la consommation de certains repas occidentaux, tel que ceux servis dans les fast-foods, ou de plats tout préparés, ou de produits industriels riches en graisses et en sucres, etc.

Les symptômes de l’indigestion alimentaire

L’indigestion alimentaire se traduit  donc une situation d’inconfort au niveau de l’estomac, et elle peut toucher tout le monde. Les symptômes varient selon les individus.
Ainsi la personne victime d’une indigestion alimentaire, peut souffrir de maux de ventre, de ballonnements abdominal voire des flatulences, de crampes d’estomac, accompagnés de nausées  de vomissements ou d’une diarrhée, de douleurs gastriques. Vomir dans cette circonstance contribue grandement à soulager la personne concernée, car l’estomac se trouve ainsi débarrassé des aliments encombrants.

Les autres causes d’une indigestion alimentaire

Certes l’excès de nourriture sous toutes ses formes, de boissons alcoolisées et café etc., constitue la principale cause de l’indigestion alimentaire. Mais il existe également d’autres causes à ne pas négliger à savoir : l’ulcère gastroduodénal, la crise cardiaque (infarctus du myocarde) en particulier chez les femmes, la prise de certains médicaments, la colopathie fonctionnelle fréquente chez l’Africain, le défaut d’hydratation de l’organisme, surtout en ces temps de forte chaleur, favorisée par le réchauffement climatique, voire le manque d’activités physiques.

Le traitement de l’indigestion alimentaire

Ce mal-être provoqué par l’indigestion alimentaire est sans gravité. En principe il est appelé à disparaître spontanément en quelques heures en laissant le système digestif se reposer.

Pour ce faire il faudra que la personne concernée observe une diète pendant un jour ou deux, le temps que son organisme récupère de ces excès.

Certaines tisanes faites maison permettent de l’apaiser rapidement l’indigestion alimentaire, notamment  celles de menthe et de gingembre.

L’eau citronnée  permet de stopper les ballonnements abdominaux, ce qui procure une sensation de légèreté. Grâce à son acidité le citron stimule la bile et donc le fonctionnement du système digestif favorisant  ainsi l’élimination des déchets de l’organisme.

Au cas où il surviendrait une diarrhée,  la banane douce à l’instar du riz, est riche en amidon et resserre les selles. Les fibres contenues dans la banane douce ne sont pas irritantes pour le tube digestif et n’accentuent pas les troubles du transit, donc la diarrhée. En outre, la concentration  en potassium, magnésium et vitamines B est élevée, permettant une meilleure récupération. En cas de diarrhée, il est important de la consommer quand elle n’est pas trop mûre, car c’est à ce moment-là qu’elle contient le plus d’amidon.

Parfois l’indigestion alimentaire est les plus sévères, et la simple diète ne suffit pas à la résorber. La prise de médicaments antispasmodiques  s’impose car ils facilitent la digestion et donc le mieux -être.

Si les problèmes de digestion sont déjà connus, et que vous prévoyez de prendre un repas riche lors d’une fête, vous pouvez boire ce remède de grand-mère.  Préparez un verre d’eau et versez-y deux cuillères à café de vinaigre de cidre. Mélangez et buvez ce liquide 30 minutes avant chaque repas. Si le goût du vinaigre vous paraît trop acide, ajoutez-y un tout petit peu de miel. Attention si vous êtes diabétique, prenez ce remède pendant les repas, et non avant.

Pour prévenir l’indigestion alimentaire, il convient de prendre le temps de mâcher correctement les aliments, de limiter ses apports en graisses saturées, produits laitiers, crudités. Il ne faut surtout pas négliger de supprimer les boissons gazeuses et les boissons alcoolisées importées ou de fabrications artisanales, tel que le bandji, koutoukou, tchapalo, hâ, seung, etc.

Dr Ettien Félicien

Dernière mise à jour 23/12/2019

Share This Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>