fbpx

Share This Post

Santé

Gestion du besoin d’uriner

Gestion du besoin d’uriner

Le corps humain est composé de 60 % à 70 % d’eau, selon la morphologie. L’eau est indispensable au bon fonctionnement de l’ensemble de l’organisme. Elle est présente dans tous les composants de notre corps, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur des cellules.

L’être humain va normalement uriner 5 à 7 fois par jour. Au-delà de 50 ans, cela peut survenir une fois par nuit. Si c’en est plus, c’est que c’est trop! Il ne faut pas hésiter à en parler à son médecin.

Le cerveau et le réflexe de miction

La plupart du temps, c’est une vessie trop sensible qui est à l’origine du phénomène de miction fréquente, et non pas une vessie trop petite comme le pense certaines personnes.

En effet, la vessie envoie au cerveau un signal lui indiquant quand elle est pleine, ce qui permet au cerveau de déclencher le réflexe de miction. Il appartient au cerveau de déterminer s’il est temps d’aller uriner immédiatement ou de retarder le processus. Ce contrôle est sous la coupe de notre volonté. Elle doit être apprivoisée.

Mais quand la vessie est hypersensible (hyperactive), elle envoie le signal au cerveau même quand elle est partiellement vide. Ce qui augmente la fréquence de la miction.

Circuit de l’eau de boisson jusqu’à l’urine

Chaque jour, chaque être humain doit boire entre 1 litre et 1,5 litre d’eau voire 2 l selon qu’il fait plus chaud ou pas qu’à l’accoutumée. La production d’urines varie entre 0,5 et 1 litre/j. L’élimination de l’eau ne se fait pas seulement par voie urinaire, mais également à travers la sueur et la respiration. D’où la nécessité de boire régulièrement de l’eau afin de conserver le stock d’eau (60 à 70%) qui entre dans la constitution physiologique de l’être humain.

L’eau que l’on absorbe traverse l’œsophage en quelques secondes pour arriver dans l’estomac. Puis elle y demeure au maximum une dizaine de minutes et passe ensuite dans l’intestin grêle. A ce niveau elle est absorbée par la paroi de l’intestin grêle pour passer dans le sang. Le sang distribue cette eau à l’ensemble de nos organes. Cela permet d’assurer en particulier un bon fonctionnement des muscles, du cerveau, des os et des articulations, du tube digestif, une bonne hydratation de la peau, etc. Ainsi, nos organes peuvent fonctionner correctement.  Ensuite, ils rejettent l’eau souillée contenant les déchets de leurs activités à nouveau dans le sang.

Le volume d’eau ayant augmenté dans l’organisme (puisque nous avons bu de l’eau), les reins vont filtrer le sang et produire l’urine. En 24 heures, les reins filtrent en moyenne 1 500 litres de sang soit environ l’équivalent de 300 fois les 5 litres de sang d’un adulte.

L’urine ainsi produite est un mélange d’eau et de déchets solubles néfastes pour la santé. Elle est stockée dans la vessie. Quand la vessie est pleine, elle envoie un signal au cerveau, et nous ressentons le besoin d’uriner.

Lorsque l’on boit d’emblé plus d’un grand verre d’eau les premiers besoins  d’uriner vont se faire sentir au bout d’une heure de temps en moyenne. Puis ce besoin se répète de façon rythmée, car il faut deux à trois heures pour éliminer la presque totalité d’un grand verre d’eau absorbée. Ainsi, une bonne hydratation évite la rétention d’eau dans l’organisme.

Comment gérer le passage aux toilettes

Le passage aux toilettes est à l’image de la pratique du sport d’endurance. Cela se travaille.  C’est avant tout une question d’horloge biologique. Il faut conditionner son corps à aller aux toilettes à l’heure que l’on souhaite.  Cela ne va peut-être pas marcher dès les premiers essais, mais au bout d’un moment l’organisme va s’y habituer et cela deviendra plus facile à réaliser.

Ainsi, lorsque l’on absorbe par exemple 1 litre d’eau, le réflexe de miction se déclenche entre 30 min et 1 h après avoir bu. Le passage aux toilettes va donc s’étendre sur 2 heures en moyenne. Il appartient à chacun de s’organiser de manière à être proche de toilettes propres durant ce laps de temps afin de soulager sa vessie.

Pour les personnes qui repartissent la prise d’eau sur la journée, elles devront boire en moyenne 6 à 8 verres d’eau pour atteindre la quantité recommandée par jour. Dans ce cas également, elles devront tenir compte du délai d’une heure creuse maximum après l’absorption d’eau, suivie de séquences de miction répétées.

Pour les personnes qui ont du mal à gérer leur horloge biologique, l’une des solutions envisagées serait de porter une couche.

En définitive

Boire de l’eau est une nécessité absolue. La quantité à absorber par jour varie entre 1-2L voire plus en période de canicule. Cela permet de maintenir une bonne hydratation de l’organisme.

Concernant l’hydratation, on peut s’arrêter de boire à partir du moment où l’on urine fréquemment, et où l’on constate que les urines sont transparentes. Cela signifie que l’on est suffisamment hydraté.

Dr Ettien Félicien
Médecin blogueur

Share This Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils