Share This Post

COVID-19 / Santé

Lavage des mains : quatre erreurs à éviter

Lavage des mains : quatre erreurs à éviter

Les médecins ont toujours mis l’accent sur le lavage des mains afin de freiner la propagation de nombreuses maladies infectieuses. Les mesures barrières, au nombre desquelles figure le lavage des mains  ont été très vite diffusée, dès l’identification du coronavirus SARS-CoV-2 responsable de la pandémie de covid-19.

Ce coronavirus émergent est apparu dans la ville Chinoise de Wuhan dans la province de Hubei officiellement en fin décembre 2019.

Les connaissances médicales accumulées sur le coronavirus SARS-CoV-2, ont permis de mettre au point certaines recommandations qui ont été codifiées par l’organisation mondiale de la santé « OMS ». Elles ont pour but de freiner la propagation de la pandémie de covid-19.

Ce geste banal qui consiste au lavage des mains est exécuté quotidiennement par les habitants de la planète. Encore faut-il que la procédure de lavage des mains soit respectée, afin d’éviter toute propagation de la maladie.

Voici quatre erreurs qui reviennent souvent.

Respecter la durée du lavage des mains

Il est vrai que hors de notre lieu de vie, l’on est fréquemment appelé à se laver les mains. En cette période de pandémie de covid-19, faire aujourd’hui les courses devient éprouvant. A tout bout de champ, l’on est appelé à se laver les mains. Cela devient harassant surtout lorsque l’on vient de se laver les mains, avant d’entrer dans le magasin précédent. Cela ne doit pas constituer un argument pour bâcler le lavage des mains. Nous avons touché plusieurs objets entre le moment de notre dernier lavage des mains et l’actuelle séquence. Or, on sait que le virus se transmet par voie aérienne par le biais des postillons émis lorsque l’on tousse ou que l’on éternue.

Il faut donc respecter la durée du lavage des mains qui doit être d’au moins 40-60 secondes. Chacun y va de sa technique. Certains parleront de trois séquences de « happy birthday » quand d’autres personnes réciteront trois « Je vous salue Marie » ou encore entonneront trois « refrains d’une courte chanson de leur choix ». Le temps mis à chanter ce refrain permet de se laver correctement les mains en prenant soins de se frotter toutes les surfaces de celle-ci.

Couper les ongles et les limer

Afin de laver correctement les mains, il est impératif d’avoir les ongles courts.

Il faut noter que de nombreux microbes se cachent et prolifèrent sous les ongles. Le coronavirus SARS-CoV-2, peut également s’y cacher, surtout lorsqu’on tousse ou éternue dans les mains, ou lorsqu’on touche un objet sur lequel il repose. Or, lors du processus de lavage des mains, il y a une étape réservée aux ongles.

Il faut bien frotter les ongles imbibés de savon dans la paume de la main afin d’y décoller les microbes de la peau. Il va de soi, qu’avoir des ongles longs et non limés, ne permet pas de réaliser efficacement dette manœuvre. En forçant,  il y même un risque d’écorchure de la peau.

Les femmes ne devraient pas en ce temps de pandémie de covid-19 garder les ongles longs. Cela est doublement dangereux, d’une part pour elles-mêmes et d’autre part pour leur entourage, qui court le risque d’être contaminé par  coronavirus SARS-CoV-2.

Essuyer correctement les mains

Essuyer correctement les mains est important.

Les microbes prolifèrent dans des mains moites ou mouillées. Certes laver les mains à l’eau et au savon, permet de venir à bout du coronavirus SARS-CoV-2, mais certains germes présents sur les mains résistent à la séance de lavage.

Par ailleurs, il existe des germes saprophytes sur la peau, qui constituent le microbiote cutané. Gardez souvent les mains moites au lieu de bien les essuyer, peut également contribuer à changer progressivement la nature ces germes, les rendant agressif pour la peau.

Il en est de même lorsque l’on utilise une solution hydro-alcoolique. Il faut bien essuyer les mains ou les sécher à l’air libre.

Utiliser un savon liquide

Il faut utiliser un savon liquide pour se laver les mains.

Les pains de savon encore appelés savons solides favorisent la prolifération des microbes.

En effet le savon solide repose sur des surfaces qui ne sont propres. Ils baignent dans un environnement humide, ce qui favorise la prolifération des microbes.

En outre, il ne faut pas oublier que plusieurs personnes sont amenées à passer la main sur le savon, et donc y déposent divers microbes dont le coronavirus SARS-CoV-2. Tous ces virus, bactéries, champignons, constituent un vivier de microbes qui sont transmis par la personne censée se laver les mains. Certes certains seront détruits par le lavage des mains à l’eau et au savon, mais d’autres plus résistants, se fixeront sur les mains. Venu se laver les mains l’on repart avec des microbes sur les mains si l’on n’y prend garde.

Il faut donc toujours privilégier le savon liquide. S’il n’y a pas de savon liquide, alors frottez-vous les mains avec une solution hydro-alcoolique. S’il n’y a pas de gel hydroalcoolique, alors rincez-vous abondamment vos mains puis essuyez-les, et cherchez rapidement un endroit mieux équipé afin de laver correctement vos mains.

Avoir constamment ces notions à l’esprit permet d’exécuter les bons gestes, permettant de se laver correctement les mains.

En effet une fois les mains souillées par le coronavirus SARS-CoV-2, le risque de pénétration du virus dans l’organisme est accru chaque fois que l’on se touche le visage en particulier la bouche le nez les yeux. Le pronostic vital des personnes présentant des co-morbidités (maladies s’ajoutant à la maladie initiale) est souvent mauvais.  Les facteurs de co-morbidités  rencontrés dans la maladie de covid-9 sont essentiellement :

–        Les affections cardiovasculaires

–        Le diabète

–        L’hypertension artérielle

–        Les pathologies respiratoires

–        L’insuffisance rénale

–        Les cancers

–        La cirrhose au stade B au moins

–        L’infection à VIH non contrôlée

–        L’obésité morbide (IMC supérieur à 40kg/m2)

Respecter les mesures barrières entre éviter les erreurs lors du lavage des mains constituent de mesures simples de prévention, qui lorsqu’elles sont  bien appliquée permettent de sauver des vies.

Dr Ettien Félicien
Médecin – Blogueur

Share This Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils