Blog

Impact des sources lumineuses dans la migraine

La migraine ophtalmique La migraine dite ophtalmique est une forme de migraine qui touche environ 20% des patients atteints de migraine. Elle peut se manifester à tout âge, et concerne aussi bien les hommes que les femmes. Les principales caractéristiques de la migraine ophtalmique Également appelée migraine avec aura, elle se caractérise par l’apparition de points lumineux, de flashs, ou encore d’une vision déformée. Ces signes sont annonciateurs de la survenue imminente d’une crise de migraine ophtalmique. En outre, la photophobie qui se définit comme une sensibilité excessive à la lumière, est présente dans 85 % des cas, chez des sujets faisant une crise de migraine. A noter que la photophobie peut également se voir dans des pathologies autres que celle de la migraine. Les personnes sou...

Lavage des mains : quatre erreurs à éviter

Les médecins ont toujours mis l’accent sur le lavage des mains afin de freiner la propagation de nombreuses maladies infectieuses. Les mesures barrières, au nombre desquelles figure le lavage des mains  ont été très vite diffusée, dès l’identification du coronavirus SARS-CoV-2 responsable de la pandémie de covid-19.

Dysfonction érectile ou érection molle : faut-il s’en inquiéter ?

La dysfonction érectile se définie comme, l’incapacité permanente ou récidivante à obtenir et/ou à maintenir une érection suffisante pour l’accomplissement de l’acte sexuel, pendant au moins 3 (trois) mois. La dysfonction érectile a plusieurs appellations dans le langage courant : impuissance sexuelle, érection molle, insuffisance sexuelle, trouble de l’érection, panne sexuelle, etc. Cliquez Dysfonction érectile ou érection molle : faut-il s’en inquiéter ? pour lire la suite

Le microbiote buccal

L’ECOSYSTEME ORAL Rien que pour l’écosystème oral, les scientifiques estiment que le microbiote buccal est constitué de quelque 10 milliards de micro-organismes. Ceux-ci représentent plus de 700 espèces différentes, majoritairement constituées de bactéries, mais aussi de virus, de champignons, de parasites. Ces microbes sont dénommés germes saprophytes, car ils constituent l’une des premières lignes de défense de notre organisme, vis-à-vis des éléments pathogènes que nous absorbons lors de l’alimentation, ou lors de l’échange de baisers intimes. Le microbiote buccal se distingue de celui de l’intestin, par sa capacité à mieux supporter l’oxygène. 80 MILLIONS DE BACTERIES Lorsque deux personnes saines en couple échangent régulièrement des « French kiss », baisers intimes avec contact de lan...

Accident Vasculaire Cérébral, comment y échapper  ?

CINQ FACTEURS DE RISQUE DES AVC A MAITRISER  On entend par facteurs de risque, les éléments qui diminuent le plus, l’espérance de vie au sein de la population. Dans le cas des accidents vasculaires cérébraux (AVC), parmi les nombreux facteurs de risques retrouvés, cinq sont fréquemment incriminés. Certains facteurs de risque d’AVC doivent être impérativement contrôlés, dans le cadre de la prévention des AVC. L’HYPERTENSION ARTÉRIELLE Elle constitue une des principales causes d’AVC aussi bien silencieux, que symptomatiques (constituée). La maitrise de l’hypertension artérielle peut faire baisser le risque d’AVC jusqu’à 40 %. L’hypertension artérielle  augmente le risque d’AVC en altérant la paroi des vaisseaux sanguins, ce qui les rend plus prompt à se boucher (AVC ischémique), ou à se romp...

Les pieds du diabétique, demeurez vigilant!

Le nombre de personnes atteintes du diabète dans le monde ne cesse de croître chaque année. Plus de 400 millions de personnes vivaient avec cette affection en 2014. Ce chiffre est appelé à doubler à l’horizon 2030-2050. Les maladies liées aux pieds des personnes diabétiques sont de fait également en constante augmentation. En présence de problèmes de circulation sanguine ou d’une perte de la sensibilité dans les membres inférieurs, il importe d’être encore plus vigilant, afin d’éviter des complications redoutables. Quelles sont les principales maladies du pied diabétique L’insensibilité des pieds L’atteinte des nerfs des pieds est fréquente au cours du dia­bète, et est responsable d’une baisse de sensibilité, voire d’une imperceptibilité des douleurs des pieds. Le mal perforant plantaire I...

Prostate: faire l’amour protège-t-il du cancer ?

Faire l’amour fréquemment peut avoir un impact sur la santé physique des individus. Des études scientifiques ont montré par exemple que chez l’homme, la fréquence à laquelle il fait l’amour est liée au développement du cancer de la prostate.

Quel est l’impact des rapports sexuels dans le cancer de la prostate ?

 La concentration en substances cancérigènes  dans les cellules de la prostate, accroît le risque de voir survenir à moyen ou long terme un cancer de la prostate. Les urologues se sont aperçus que l’éjaculation masculine contribue à réduire le nombre de cellules

Dyspareunie, quelles conséquences sur la vie de couple ?

La dyspareunie se définit comme une douleur ressentie dans les organes génitaux lorsque l’on fait l’amour. Elle touche aussi bien les hommes que les femmes mais elle est très fréquente chez la femmes.

Douleur lors des rapports intimes ou dyspareunie, silence !

La dyspareunie se définit comme une douleur ressentie pendant les rapports sexuels. La dyspareunie est bien plus fréquente chez la femme que chez l’homme. Cependant, les femmes qui souffrent de dyspareunie sont, pour une partie d’entre elles, réticentes à en parler surtout à leur partenaire. Pourquoi les femmes gardent-elles le silence en cas de dyspareunie ? Plusieurs raisons pour ne pas évoquer le sujet de la dyspareunie avec leur partenaire sont avancées par celles qui en souffrent.

Quand faire l’amour est douloureux ou dyspareunie ; est-ce si fréquent ?

La dyspareunie se définit comme une douleur ressentie lorsque l’on fait l’amour. La dyspareunie peut survenir aussi bien chez l’homme que chez la femme. Cependant, force est de constater qu’elle est bien plus fréquente chez la femme.

Les yeux : conjonctivite, principal symptôme du Coronavirus (Covid-19)

La principale voie de transmission du coronavirus Sars-CoV-2, responsable de la pandémie de covid-19, est aérienne. Le coronavirus est présent dans les gouttelettes émisent lorsque le patient tousse ou éternue. Le coronavirus est également contenu dans les postillons émis lorsqu’on parle. Cliquez Cliquez Les yeux : conjonctivite, principal symptôme du Coronavirus (Covid-19) pour lire la suite