Main Slider

Remise en cause de l’effet bénéfique de la masturbation dans la prévention du cancer de la prostate !

Donc pratiquer la masturbation sans un minimum d’hygiène des mains, est une source hautement potentiel de contracter une d’IST. Or, les infections uro-génitales constituent des facteurs de risque importants de survenue de cancers de la prostate. Ainsi se masturber régulièrement peut en cas d’IST récurrente aboutir à long terme à la survenue de cancer de la prostate.

Prévention du cancer de la prostate : Ejaculer au moins 21 fois par mois

L’étude de référence a été conduite par des chercheurs de la Boston University School of Public Health, de la Harvard TH Chan School of Public Health et de la Harvard Medical School, toutes situées aux États-Unis. Au terme de cette étude les chercheurs ont fait le constat suivant: «Ejaculer au moins 21 fois par mois réduit considérablement le risque de cancer de la prostate chez un homme».

Quand faire l’amour est douloureux ou dyspareunie ; est-ce si fréquent ?

La dyspareunie se définit comme une douleur ressentie lorsque l’on fait l’amour. La dyspareunie peut survenir aussi bien chez l’homme que chez la femme. Cependant, force est de constater qu’elle est bien plus fréquente chez la femme.

Coronavirus, facteurs de risque : l’obésité et le surpoids

La pandémie du Covid-19 due au coronavirus SARS-CoV-2 a un effet néfaste en cas de surpoids ou d’obésité. Dans certains services de réanimation, 80% des malades ayant contracté le coronavirus SARS-CoV-2 souffrent d'obésité. L’obésité et le surpoids ne sont pas l’apanage que des seuls pays nantis ! Cette affection est fréquemment retrouvée chez les Africains, en particulier chez les femmes Africaines.Clique…

Douche vaginale : pourquoi en sont-elles accrocs ?

La douche vaginale consiste à projeter une eau savonneuse ou des solutions contenant des produits lavant ou antiseptiques à l'intérieur du vagin dans le but de procéder à un nettoyage approfondi de celui-ci. Ces produits sont issus de l’industrie pharmaceutique ou de la pharmacopée Africaine. Cliquez sur Douche vaginale : pourquoi en sont-elles accrocs ? pour lire la suite...