fbpx

Share This Post

Main Slider / Santé / Santé et Mémoire

Le chocolat noir stimule la mémoire

chocolat-noir

Une grande partie de la population vieillissante est souvent victime de troubles de la mémoire. Ce qui représente aujourd’hui un problème de santé publique. Beaucoup de personnes en bonne santé tels que les étudiants lors d’examen ou les professionnels surchargés par le travail sont aussi confrontés à des troubles de la mémoire, et aimeraient aussi pouvoir disposer d’une mémoire efficiente.
Il se trouve qu’une des solutions réside dans le chocolat noir. En effet, plusieurs études attestent que le chocolat noir stimule la mémoire. Puisque la consommation régulière de chocolat noir permet de réduire de façon notable les pertes de mémoire.

Consommation régulière de flavonoïdes

Les substances dénommées flavanols contenues surtout dans la poudre de cacao, et qu’on retrouve dans le chocolat noir, agissent de manière très bénéfique sur les troubles de la mémoire. 

Une consommation régulière de flavonoïdes du cacao, entraine un meilleur fonctionnement des capacités de mémoire en stimulant la réactivité du cerveau.

Le chocolat noir contient également d’autres molécules intéressantes comme la caféine et la théobromine, qui peuvent aussi influencer le fonctionnement de la mémoire. Mais, par rapport au contenu en flavanols, les concentrations en caféine et théobromine sont probablement trop faibles pour exercer une action significative.

Plusieurs études scientifiques publiées

Des scientifiques italiens ont montré que la consommation de chocolat noir peut conduire à des effets immédiats sur la concentration et la mémorisation. La mémoire épisodique verbale et l’humeur ont été évaluées avant la consommation de flavonoïde et 2 heures après. Les résultats objectivent que l’administration de flavanols permet de mobiliser rapidement les neurones. Les chercheurs ont publié les résultats de leurs travaux dans la revue Frontiers in Nutrition.

Ce constat a également été fait, par l’équipe de chercheurs de Scott Small, neurologue à l’Université de Columbia (New York). Les résultats ont été publié dans la revue britannique Nature neuroscience. Ces travaux confirment les effets bénéfiques du flavanol sur les pertes de mémoire dues au vieillissement, ou à la maladie d’Alzheimer.  

Lors des tests de mémoire consistant à identifier les formes abstraites qui leur avaient été présentées quelques instants auparavant, le groupe qui avait consommé la plus grande quantité de chocolat noir a réagi en moyenne 0,6 seconde plus rapidement que l’autre groupe. Cela confirme donc que le chocolat noir stimule la mémoire.

Si un participant était un sexagénaire au début de l’étude, passé trois mois de prise de chocolat noir, il retrouvait une mémoire équivalente à une personne de trente ou quarante ans. Un effet rajeunissant que les chercheurs attribuent à une amélioration de la circulation sanguine dans la partie du cerveau où s’opère le déclin de notre mémoire appelée «gyrus denté» situé dans la région de l’hippocampe.

Plus récemment, en 2021, une étude américaine parue dans Scientific Reports s’est penchée sur les bénéfices des flavanols contenu dans le chocolat noir sur l’amélioration des troubles de mémoire des seniors. L’essai clinique, qui a duré 12 semaines, a porté sur 211 personnes en bonne santé, âgées de 50 à 75 ans. Elle est arrivée aux mêmes conclusions que celle qui précède.

Améliorer sa mémoire

D’autres chercheurs de l’Université de Loma Linda (Californie, Etats-Unis), ont publié une étude lors de la réunion annuelle Experimental Biology, de San Diego. Ils ont montré qu’une consommation de chocolat noir, composé d’au moins 70 % de poudre de cacao, est bénéfique pour la mémoire

En effet, les résultats ont montré que le chocolat noir améliorait, la plasticité cérébrale, c’est-à-dire que les échanges entre les neurones et la perception sensorielle étaient bien plus optimisées.

En pratique

Chez les personnes jeunes, le chocolat noir pourrait être consommé ponctuellement pour faire face à une situation au cours de laquelle les capacités de mémoire sont dégradées. D’une manière générale, si on est en bonne santé (et jeune), les effets du chocolat noir ne semblent nets que lorsque l’organisme est fortement sollicité, comme dans une tâche qui nécessite une attention extrême. C’est par exemple le cas lors des examens.

A plus long terme, le chocolat noir est bénéfique pour l’ensemble des fonctions cognitives (mémoire de travail, vitesse de traitement de l’information, capacités verbales).

Chez les personnes plus âgées, le chocolat noir consommé régulièrement améliore aussi les capacités de mémoire, surtout chez celles dont la mémoire a déjà décliné.

La quantité idéale de chocolat noir à consommer

Vous pourriez consommer par exemple 20 grammes de chocolat noir chaque jour, un peu plus (par exemple 40 grammes) en cas de situation nécessitant une mobilisation importante des capacités cérébrales comme avant un examen ou après une nuit trop courte. L’on conseille de consommer des chocolats noirs contenant au moins 85% de poudre cacao (plus riches en antioxydants et moins sucrés).

La quantité idéale de chocolat noir à consommer chaque jour serait de 30 à 45 grammes.

Au contraire, une consommation excessive de chocolat (surtout les chocolats sucrés) pourrait être néfaste pour la santé. Cela affecterait le foie ainsi que du cerveau et pourrait entraîner d’autres maladies graves comme le diabète. Les nutritionnistes conseillent de toujours bien modérer la quantité consommée.

Les experts recommandent donc de bien jeter un coup d’œil sur l’étiquette du produit afin de s’assurer que le chocolat noir contienne une dose élevée en poudre de cacao et non en beurre de cacao. Le beurre de cacao est également appelé « huile de théobroma ». Il s’obtient à partir de la graisse entourant les graines du cacao. Le beurre de cacao est une matière bien savoureuse, mais elle est pauvre en flavonoïdes et a une consistance grasse.

Dr ETTIEN Félicien
Médecin-Blogueur

S’abonner à notre page Facebook Alzheimer et troubles de mémoire
Intégrer notre groupe Perte de mémoire et problème de concentration

Share This Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils