Share This Post

Santé / Santé et Mémoire

Les difficultés d’orientation dans la maladie d’Alzheimer

Les difficultés d’orientation dans la maladie d’Alzheimer

Dans la maladie d’Alzheimer, les problèmes d’orientation semblent précéder la perte de la mémoire qui elle, représente le principal symptôme qui conduit, généralement les personnes à consulter.

La perte d’orientation est un signe précoce

La maladie d’Alzheimer pourrait donc être détectée par des tests portant sur l’orientation. Car la perte d’orientation pourrait être un signe de détection précoce de cette maladie neurologique.

C’est à cette conclusion qu’est parvenue une équipe de chercheurs de la Washington University à St. Louis (Etats-Unis). Ils ont testé cette capacité d’orientation et de navigation spatiale virtuelle, chez 71 participants âgés, atteints ou pas de déclin cognitif. Les résultats de cette étude ont été publiés dans le Journal of Alzheimer’s Disease en 2016.

Ces résultats ont été confirmés par une étude plus récente, publiée le 23 avril 2019 dans la revue PNAS . Une équipe de chercheurs qui a mis au point un jeu vidéo dénommé Sea Hero Quest. Ce jeu vidéo permet une évaluation cognitive numérique, et a été testé à grande échelle sur un échantillon de plus de 2,5 millions de personnes à travers le monde. Celui-ci permettrait d’aider au diagnostic précoce de la maladie d’Alzheimer avant même l’apparition des premiers signes cliniques.

Le test d’orientation spatiale ne représente qu’un indice parmi d’autres. Il s’agit d’un test parmi une cohorte de tests. Cette étude suggère que le test d’orientation couplé à la recherche de marqueurs dans le cerveau pourraient améliorer la détection précoce de la maladie d’Alzheimer. La maladie d’Alzheimer touche environ un 1,2 million de personnes en France.

Les difficultés d’orientation sont progressives.

Le sens de l’orientation diminue chez la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer. La personne malade peut se perdre dans des endroits pourtant familiers ou encore confondre les saisons.

Ces problèmes d’orientation peuvent donc porter :

  • sur le temps
    • année ou saison,
    • mois ou jour de la semaine,
    • jour ou nuit, etc.

En effet les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer peuvent perdre la notion du temps qui passe. Elles peuvent avoir du mal à comprendre quelque chose si cela ne se produit pas immédiatement.

  • sur l’espace
    • nouveaux lieux, 
    • lieux familiers,

Cette confusion dans le temps ou le lieu fait qu’elles peuvent parfois oublier où elles se trouvent, et comment elles y sont arrivées là. Ce type de problème est à l’origine des « fugues » assez fréquentes observées dans la maladie d’Alzheimer.

Par ailleurs, les difficultés d’orientation sont progressives. Au début elles pourront se manifester dans des lieux moins familiers (ex : maison d’un membre de sa famille) ou par rapport à des gens vus moins souvent (anciens collègues de travail). Lorsque la maladie sera plus avancée la désorientation se reflètera dans le quotidien. Par exemple, la personne voudra prendre le petit déjeuner en plein midi, ou confondra ses enfants avec ses frères et sœurs, cherchera la salle de bain dans la maison, etc.

En revanche, dans le cadre d’un vieillissement normal, la personne peut-être un peu confuse quand elle se demande quel jour de la semaine on est, mais s’en souvenir un peu plus tard. Cela est donc sans gravité.

Docteur ETTIEN Félicien
Médecin-blogueur

S’abonner à notre page Facebook Alzheimer et troubles de mémoire
Intégrer notre groupe Perte de mémoire et problème de concentration

Share This Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils